MegaUpload, ou la graine d’un débat générationnel puéril et stérile

Tout d’abord désolé pour ce texte un peu fouillis, j’ai tenté de le structurer mais je ne suis ni littéraire ni bloggueur, j’essayes juste de mettre mes pensées ici, à plat.

Je reviens sur les débats survenu ici et la sur twitter et autres réseaux sociaux suite à la fermeture de Megaupload par le FBI (qui renaitra de ses cendres un peu plus loin d’ailleurs…)

Suite à quelques discussions enflammées avec certains de mes amis, collègues et twittos, ainsi que la lecture de cet article fort sympathique mais fort caricatural:

Megaupload fermé : c’est « trop » grave

J’ai envie de crier bien fort que c’est aussi naze de pleurer sur la fermeture d’un site pirate qui se faisait du pognon sur le dos des artistes (n’engraissons pas trop les maisons de distributions, ce ne sont pas elle qui sont le plus dans le besoins) que de railler sur la définition de ce qu’est la culture en cataloguant tout ceux qui ne cherchent pas dans la culture classique de consommateur de soupe.

C’est petit, méchant, mesquin, et surtout stérile. C’est un peu comme tirer un peu trop la couverture a soi parce que l’autre l’a tirée vers lui, c’est un peu comme sortir la mitraillette parce que l’autre sort un revolver… STOP!

La culture, ça inclue tout. la meilleur, comme la mauvaise (et si la mauvaise se vendait pas on la trouverais pas piratée sur internet, cf “misère” de Coluche).
Vu que la culture se base en grande partie sur différents arts, et l’art s’appréciant principalement d’un point de vue subjectif, on dira “A CHACUN SA CULTURE”, la dessus on est d’accord.

Le piratage c’est mal c’est pas bien de ne rien donner comme argent aux auteurs, la dessus on est aussi d’accord.

On passera sur le long débat qui fait qu’aujourd’hui, les intermédiaires entre l’artiste et le client se prennent le plus beau du pactole, car il est sans fin et sans réelle excuses.

On passera aussi sur le débat du “c’est trop cher etc”, parce que la encore je suis d’accord pour dire que dans certains domaines (pas tous) beaucoup de progrès ont été faite sur l’offre légale, même si cela ne réponds pas toujours a toutes les situations (pas tous, et j’ai des contres exemples valables, ayant vécu les situations).

Personnellement je suis un peu coincé entre deux générations, génération X et génération Y, autrement dit les enfants de la télé et les enfants de l’internet. Ca tombe bien qu’on en parle c’est la mode en ce moment!
Etant pile à la fin de la génération X mais ayant pris beaucoup de codes à la Y, je me sens à l’aise dans les deux.

Je crois avant toute chose que c’est notre manière de consommer qui évolue, et que les personnes qui mettent à disposition les produits que nous souhaitons, ne cherchent pas à s’adapter à cette manière. Les géants de la musique ont mit 10 ans à comprendre comment distribuer a la demande.

Sans cette révolution je ne pourrais pas acheter a la volée sur itunes la chanson “les copains d’abord” de Brassens en allant chercher mon déj a Mezzo di Pasta, tout cela parce que j’ai le refrain dans la tête… je la télécharge, je l’écoute, et pour un tarif raisonnable.

Pour les films, cela se corse, car il faut attendre 3 mois apres la distribution en salle francaise (heureusement pour les blockbuster americains c’est toujours quasiment en meme temps, mais moins souvent pour les indies malheureusement, je ne parle même pas des films d’animation venant du pays du soleil levant…) au final on a donc a attendre pas mal.

Certes quand on a une carte de ciné illimité c’est cool… mais pas dans tout les cas! Ma carte illimité quand j’étais jeune père (oui, j’ai fais ma part pour nos retraites, moi!) je pouvais me torcher avec 364j/365.

Et puis entre nous, les DVD et BR, chers, et avec tellement de bandes annonces dedans qu’on croirait les pubs sur une chaine de télé, nan franchement un film téléchargé, tu lances, tu lis, basta.

Pour les séries j’en parle même pas, alors oui, “le journal du lapin” il est mignon avec ses grands classiques, et je suis désolé de ne pas avoir la même culture, mais honnêtement, oui, MISFITS, ça me fout la louse quand je paye 6€/mois de BBC iPlayer de n’avoir que la saison 1 (non seulement je paye mais en plus je me fais enfler) et entre nous les séries anglaises, pas besoins de fansub, alors que l’animation ou les dramas asiatiques, si! Et “sous-titré par quelqu’un qui a pas dépassé le CP” (dixit) bah quand on comprends pas un pet de jap de coréen ou chinois, on se dit que finalement c’est mieux que de jamais voir ce truc parce que considéré comme “pas viable” par les distributeurs français.

Franchement voila. entre ceux qui pleurent MU et ceux qui se gaussent d’être mieux que les autres, au final, c’est toujours les mêmes les gagnants (les majors, les circuits de distributions) et les perdants (les artistes et les consommateurs).

Ensuite oui, la copie c’est mal, des copies illégales y’en aura toujours, comme y’aura toujours des cons, vous savez, ces mêmes 10 ou 20% de cons qui font que le prof d’une classe pourra pas être cool, qui font que des lois interdisent de plus en plus de choses qui ne nécessiteraient pas de l’être, ces 10 ou 20% qui a votre boulot font que c’est la merde et que tout le monde le subit…

Ca a toujours été, ça sera toujours, et on pourra rien y faire, à part leur montrer le bon chemin, pour ceux qui sont réceptifs.

Alors arrêtons de toujours pointer du doigt toujours les vilains petits qui téléchargent, car ils ne sont pas la totalité du problème de l’internet et du téléchargement et des droits. Ils sont juste le maillon faible de la chaine.

Le vrai problème, c’est que nous ne somme plus à la génération télé qui s’asseyait et attendait qu’on lui serve soupe et culture, enrobée de pub. Nous somme à la génération internet, qui veut quelque chose, et va le chercher, et le prendra la ou ça sera a la fois simple, rapide et pas cher.

Ne vous inquiétez pas, le peuple voudra toujours sa soupe et sa culture, y’aura toujours 80-90% qui payeront, et on consommera toujours plus. Mais on consommera juste autrement.

Et pour l’instant, bien malheureusement, le seul média de la génération télé à s’être très bien adaptée à la génération internet c’est… la PUB!

Voila, j’espère avoir fait comprendre mon point de vue, et le premier qui me taxe de pro piratage, je l’invite a venir compter, classer et cataloguer dans Delicious Library mes quelques Medias achetés en support physique. ^^,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.