Xiaomi Mi2A / MIUI v5- prise en main et test

J’ai toujours été un grand connecté. Avant même que les smartphones ne débarquent, je rêvais d’un téléphone connecté, ou je puisse lire mes mails, y répondre, discuter avec amis et famille, naviguer sur internet sans avoir a trimballer un ordi.

J’ai beaucoup navigué. Je me souviens déjà de mon premier téléphone mobile sur itineris, un mitsubishi triumph, je crois. Je me souviens de mon premier téléphone interagissant avec mon Mac, le Sony Ericsson T68i. (bluetooth), suivi par le T610, avant d’en arriver aux premier erzats de smartphone, les windows CE.

Alors oui, je peux paraitre brutal en parlant d’erzats, mais comprenez bien que n’etant deja pas très copain avec l’ergonomie windows, seule mon reve de telephone connecté arrivait a me raisonner d’utiliser cette interface peu pratique au tactile. Se sont donc succédés les Qtek S100 et HTC4950 si je ne m’abuse. (j’avoue que la connexion d’epoque, le gprs, ne donnakt gère envie…)

Enfin, le messie arriva (ou presque): l’iPhone.

L’iPhone, pour moi, ainsi que pour beaucoup, est en toute honnêteté le point de rupture entre le faux terminal mobile et le smartphone.

De par son interface il etait simple et efficace. Il ne lui manquait que des applis tierces. (qui ne tardèrent à arriver)

De là s’enchainèrent les 3G, 3GS, 4, 4S… Sans pour autant rester fermé aux gars d’en face, puisque j’ai aussi utilisé un Acer, un Nexus S sous Android, et un lumia 800 sous windows Phone. Cependant le système Microsoft, bien que plus original à mon goût, manquait d’interconnexion OTA avec iCloud et android dans sa fournée sans surcouche me donnait visuellement la nausée.

Mais voilà, étonnament pour moi, ce qui a changé la donne, c’est Free. Free est arrivé, a donné un coup de pied dans la fourmillière qu’était nos chers opérateurs mobiles et notre marché de l’achat de téléphone par contrat.

Mon dernier iPhone je l’ai acheté plein pot. Je l’ai chéri, chouchouté, et je le kiffe toujours autant ce 4S.

Mais voila, je me suis demandé: “Y a t-il une vie après l’iPhone ?” Et comme je “Think Different”, j’ai décidé d’aller voir du côté de nos amis Chinois. Osé me direz vous ? Peut être.

Je me suis donc mis en tête de tester un produit réalisé par une “petite” société nommée Xiaomi.

Xiaomi est une société chinoise qui fut fondée en 2010, et qui commença par “redefining Android” comme ils le disent, avec une ROM Android, MIUI. Attention, MIUI n’est pas une surcouche de plus sur Android, mais bien en quelques sortes un “fork” (un Android alternatif développé sur les sources publiques d’Android) d’Android.

En effet, ici, tout les éléments de base d’interface ont été revu de fond en comble pour une expérience au top, avec une gestion intégrée de thèmes et de customisation, mais surtout une recherche de la meilleure expérience utilisateur possible.

Bien entendu, on garde l’accès au Google Play et donc à toutes les apps Android, et il y a aussi un market Xiaomi, que je n’ai pas pris le temps de regarder.

Après maintenant une bonne semaine d’utilisation dont 3 jours à chercher mes apps et rdtrouver mes repères, je dois dire que MIUI est ma premiere bonne experience Android.

J’ai en premier cherché à retrouver toutes mes applis iOS, ainsi que le necessaire pour synchroniser avec iCloud. Vous trouverez tout ce dont vous avez besoins sur le Google Play. Smoothsync pour les contacts, CalDavsync pour les calendriers, iNotes pour les notes, Reminder pour les rappels, sachant que vous pouvez configurer les maild en imap, presque tout iCloud devrait se retrouver sur votre téléphone.

Ensuite, toutes les applications phares existant sur les deux plateformes, je n’ai eu aucun problème à me sentir à l’aise, en dehors d’une application qui me manque, pour faire mes comptes.

En ce qui concerne la francisation du système, la communauté Miui–france est là heureusement, avec ses abonnés, ses tutos, tout le travail fournit derrière…

L’autonomie est bonne, vraiment, je n’ai pas eu peur d’utiliser mon téléphone tout au long de la journée de travail, et après. Je n’ai pas eu à le mettre en mode avion lorsque je l’ai abandonné durant mes heures de travail par peur de ne plus avoir assez de jus après. Je me sens vraiment à l’aise dans mon utilisation journalière, en faisant moins attention à mon utilisation que lorsque j’avais mon téléphone précédent.

La led de notification, c’est top, discret, et ça a une réelle utilité ! Je trouve que le gain en terme d’information et surtout d’economie est énorme.

Le calcul de la conso data, même à l’heure de l’illimité, je trouve cela genial que ce soit inclus dans le système. En effet, en période de vacances, qui n’a jamais fusillé son forfait illimité et s’est retrouvé bloqué ou bridé à 128kb/s ? Au moins ici, point de surprise. Même la date de réinitialisation de votre forfait est prise en compte.

Le MiCloud, venant d’iOS, c’est quelquechose qui me tiens à coeur, car non seulement Xiaomi a compris l’intérêt de l’intégration des services, mais en plus ils ont prouvé sur leur site de cloud avoir des idées originales. En effet, outre les contacts, et la localisation du terminal (qui ne fonctionne pas chez moi, peut être à cause d’un réglage ou parce que le tel est en dehors du territoire chinois- il semble avoir besoins d’un sms d’activation qui ne passe pas), on trouve les photos prises avec le tel, et surtout, toutes les conversations sms et cloud message, sachant que sur ces dernieres, on peut continuer à parler depuis le web. Une énorme idée. Ensuite je trouve dommage qu’il n’y aie pas une diffusion du protocole de cloud message xiaomi sur d’autres plateformes mais ça se comprends, à même titre que iMessage sur iOS. Evidemment côté téléphone on peut synchroniser bon nombre de choses sur le MiCloud (comme iCloud sur iOS). Dernier regret, pas de backup de vos reglages et applis sur le cloud directement.

Le moteur de themes inclu est juste psychadelique, entre les themes d’interfaces iOS et les themes estampes japonaises ou dessin noir et blanc en passant par du skeuomorphisme à outrance, il y en a pour toutles gouts. Et la ou on voit la force de MIUI, pas de surcouche, pas de surcharge, pas de ralentissements.

L’application d’email est très bienconçue et je ne lui reprocherais qu’une chose, ne pas pouvoir lancer l’app en tombant directement dans la boîte de réception combinée. Sinon, c’est clair et précis, même si pas aussi propre que mail.app sur iOS pour les zooms.

Les backups, comme je le disait, semblent être faites en local, donc à vous après de les dèplacer hors du tel (je n’ai point encore trouvé où elles étaient stockées). Sinon l’applicatuon est très propre, efficace et simple d’utilisation.

La connexion au Mac se fait aussi très simplement, et tout ce qui pourrait sembler exotique se fait on ne peut plus simplement avec les outils Xiaomi. Presque tout peut être synchronisé avec iCloud, et pour les musiques vous avez google music, qui vous scanne votre bibliothèque ITunes et vous la met en ligne, gratuitement, et sinon airsync (app payante) marche tres bien et synchronise en wifi iTunes et votre téléphone.

Le suivi du système par Xiaomi est régulier, et votre téléphone ne sera pas abandonné à la prochaine mise à jour majeure. Une applide feedbackest inclue et je pense que c’est a chacun de faire les remontées qui faciliteront la vie de tous. Un très bon point pour Xiaomi là dessus.

En conclusion, le Mi2A est pour moi un excellent produit appuyé par une maison mère et une communauté très actives. Tout est conçu pour être simple, beau, épuré, efficace, intégré et cohérent, du packaging à l’utilisation. J’ai pour la première fois prit autant de plaisir a déballer et utiliser ce téléphone que chacun de mes iPhone, et c’est le premier téléphone non iOS qui m’aie fait lâcher mon iPhone.

Ce que j’aime:

_ l’interface intuitive et légère
_ les idées pour un android plus proche de l’expérience utilisateur 
_ des applications de contrôle et configuration poussées
_ le suivi des mises a jour logicielles et produits par le fabricant et les communautés
_ la communauté
_ la led de notification
_ les applications de base
_ l’integration software hardware
_ le cloud
_ le moteur de thèmes

Ce que j’aime moins:

_ pas de support technique officiel en France
_ la precision du touch en mode texte par rapport à un iPhone (probleme non specifique aux tels xiaomi, je me demande meme si c’est pas android qui veut ça) pas grave mais parfois agaçant.
_ le clavier par défaut
_ l’appli meteo de base uniquement pour la chine
_ le find my phone qui ne trouve pas mon tel

Voila, encore une fois gardez en tête que c’est la vision d’un gros utilisateur iOS et Mac user, tout le monde n’aura pas les mêmes avis, ces avis n’engagent donc que moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.