地球へ… /Terra e / Toward the Terra

Vous n’avez jamais été très tenté par l’animation japonaise? Vous n’adhérez pas trop aux clichés des productions du pays du soleil levant? Vous vous dites que les japoniaiseries à part Pokemon ou Naruto, ils ne savent rien faire? Ou bien vous pensez que le seul artiste valable soit Hayao Miyazaki, ou plus largement le studio Ghibli? Peut être n’avez vous pas croisé la route de certaines productions nippones qui sortent de l’ordinaire, et qui valent d’être vues. Aujourd’hui je vais vous parler de “Terra e”
 
blue-tachi
 
Terra e est à la base un film d’animation datant de 1980 et tiré du manga du même nom.
 
L’histoire prends place dans un futur lointain, alors que la race humaine, contrainte de quitter la terre qui est devenue inhabitable, s’est établie au quatres coins de la galaxie.
 
La race humaine, est alors mise sous contrôle d’un système unifié, “Superior Domination” aka SD, qui contrôle la vie de tout les citoyens, de la naissance à leur évolution sociale. La procréation est interdite, un système de création artificielle et de parents adoptifs est mise en place. Lors de leur 14ème anniversaire les jeunes passent alors un test pour devenir adulte. Lors de ce test, ils font face à l’une des représentation du pouvoir SD, les “terminaux Terra” qui vont leur effacer la mémoire et les conditionner à suivre les ordres du système sans broncher.
 
318265
 
Cependant, un des protagonistes principaux de l’histoire, Jomy Marquis Shin, va refuser de se perdre son précieux passé et va découvrir bien malgré lui à quel point il est différent des autres humains. Avec le temps, certains humains ont présenté une évolution amenant des pouvoirs psychiques, et une plus grande espérance de vie. Cependant, rejetés puis emprisonnés par le pouvoir central, ils furent par la suite traqués et décimés. Les rares survivants tentant d’échapper au SD afin d’entreprendre un voyage vers la Terre, imaginant le berceau de l’humanité comme une terre d’asile pour leur peuple, les Mû. 
 
Jomy va se retrouver propulser au rang de leader des Mû et devra traverser de nombreuses épreuves pour tenter de faire reconnaitre le droit de vie des siens, mais surtout une coexistence avec les humains.
 
370876
 
Comme au travers d’un miroir, nous suivons en parallèle l’histoire de Keith Anyan, un être génétiquement conçu comme un instrument du SD. En lien constant avec l’interface du SD en charge de sa surveillance, “Mother”, il va s’ouvrir aux sentiments humains au fil de ses rencontres et découvrir la double face du système qu’il sert. Au cours de ses missions, il découvrira l’existence du peuple Mû et l’éternel combat qui fait rage entre “Mother” et ces êtres doués de capacité surnaturelles.
 
Cet anime m’a énormément plu de par la maturité et la complexité de l’histoire et des personnages. Forcément, le fait de voir des gens qui pensent “différemment” se battre contre un système ultra contrôlé ou tout le monde courbe l’échine sans questions poser m’a beaucoup parlé et touché, car cela fait partie de moi.
 
318267
 
Quoi qu’il en soit, la réalisation et l’animation sont de qualité, et la bande original nous fait plonger avec brio dans ce monde, et que l’on se reconnaisse dans Keith ou Jomy, le cheminement aura beau être différent, la conclusion sera commune. Car si l’on doit retenir quelque chose ici, c’est cela: quel que soit le chemin que les humains prenne, qu’il soit dicté ou choisi, il amènera toujours à la liberté.
image_4
 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.