機動戦士ガンダム00 / Kidō Senshi Gandamu Daburu-ō / Mobile Suit Gundam 00

Vous n’avez jamais été très tenté par l’animation japonaise? Vous n’adhérez pas trop aux clichés des productions du pays du soleil levant? Vous vous dites que les japoniaiseries à part Pokemon ou Naruto, ils ne savent rien faire? Ou bien vous pensez que le seul artiste valable soit Hayao Miyazaki, ou plus largement le studio Ghibli? Peut être n’avez vous pas croisé la route de certaines productions nippones qui sortent de l’ordinaire, et qui valent d’être vues. Aujourd’hui je vais vous parler de “Mobile Suit Gundam 00”.
 
mobile-suit-gundam-00
 
Tout d’abord il faut savoir que Gundam est une franchise qui dure depuis de nombreuses années au Japon (1979 pour la première série). C’est Gundam qui a révolutionné le genre de l’animé dit de “mecha” (robots). Pour la première fois les robots ne sont plus le centre de l’histoire mais juste l’outil d’une guerre, car oui, le sujet central de Gundam c’est la guerre, et ce Gundam transcende les autres sur ce terrain.
 
Gundam00-01-LargePreview01
 
Même si les robots qui font rêver les fans de mecha sont là, ils ne sont que les outils d’une guerre. Le véritable sujet est la guerre: les luttes d’influence politiques, les abus des droits de l’homme, le pouvoir qui grise le coeur des hommes, les expérimentations interdites, les enfants soldats, les armes chimiques, les liens entre les gens, l’incompréhension, le partage des ressource, la domination des idéologies, le terrorisme, le poids de l’influence, le désir de vengeance. Des guérillas et autres guerres de pouvoirs, à la manipulation des pays sous développé par les puissances mondiales, en passant par les guerres “sales” et sanglantes.
 
Ptolemy_II_crew
 
Cette série, qui ne suit pas l’univers Gundam central mais est une histoire dans un univers à part – une sorte de reboot – est impressionnante par le travail fait sur la géopolitique, les faiblesses humaines, le psychologie des personnage et leur histoire. Le réalisme futuriste des technologies, des luttes de pouvoirs et de l’évolution politique du monde est impressionnant. Les désirs, la volonté, les tortures et les espoirs de chacun sont représentés avec une finesse sans égale.
 
101
 
Je ne peux même pas vous faire un résumé digne de présenter toutes les facettes de la série, tout juste vous planter le décors, et encore, je me contenterais de citer Wikipedia car c’est encore la meilleure source: 
 
Innovades
 
“En l’an 2307 de notre ère, les réserves de carburants fossiles se sont épuisées, et l’humanité a dû se tourner vers l’énergie solaire. À cette époque, il existe trois ascenseurs orbitaux, équipés de systèmes de production d’énergie à partir de la lumière du soleil, chacun étant contrôlé par l’un des trois blocs de nations dominant : l’« Union », formée du continent américain, de l’Océanie et du Japon (menée par les États-Unis d’Amérique) ; la « Ligue de la Réforme humaine », formée par la Russie, la Chine et l’Inde ; et enfin l’« AEU » (Advanced European Union), héritière de l’Union européenne. Cependant, les bénéfices retirés de ces équipements ne profitent pas à toutes les nations, attisant les rancœurs et menant à différents conflits dont certains datant du xxe siècle et du xxie siècle (Irlande du Nord, Sri Lanka, Colombie,…).
 
482480-gundam_00_second_season___01___large_22
 
L’histoire débute alors que l’ascenseur orbital de la Ligue de la Réforme humaine est victime d’une attaque terroriste. Attaque contrecarrée par l’intervention d’une organisation inconnue, qui possède des Mobile Suit Gundam, et qui répond au nom de « Celestial Being ». Cette nouvelle organisation annonce qu’elle utilisera désormais ces Gundam et leur force pour mettre fin à tous les conflits armés existants, sans distinction de race, religion ou de nationalité des belligérants.”
 
maxresdefault
 
Cette série est pour moi un petit chef d’oeuvre en soi, même si c’est un Gundam. La qualité de dessin, d’animation, de réalisation, est dans le haut du panier. Commencer la série c’est ne pas pouvoir arrêter. Les deux saisons de 25 épisodes se regardent sans forcer, et le film met un point final à cette éprouvante mais émouvante et surtout pleine de bon sens.
 
1073784-gundam_00_second_season___18___large_30
 
Si vous n’avez jamais tenté le genre, je vous recommande cette série, qui saura peut être vous montrer l’animation “mecha” sous un nouveau jour, ainsi que la capacité des séries et films d’animation japonaise à nous faire réfléchir aux maux qui nous entourent, dans notre société actuelle qui prends bien malheureusement une direction similaire à celle de cette histoire.
 
GundamGallery - Insignia 26
 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.