Design et copie dans le hi-tech

Aujourd’hui j’aimerais parler d’un phénomène très répandu dans le monde du hi-tech et surtout pour les appareils mobiles et l’informatique : le problème de la copie stylistique.

Très souvent les nouvelles concernant ce sujet tournent autour du monde Apple, et c’est l’exemple le plus simple à présenter, étant moi même un aficionado du design de la marque.

Si j’écoute les gens autour de moi qui sont fans Apple, Apple a tout inventé et tous les autres ne font que copier. Du design des iPhone, à la copie du design du système et de ses fonctionnalités, si l’on écoute certaines personnes, tout a été copié.

Effectivement, Apple a révolutionné le monde des smartphones et de l’informatique mobile grâce à l’iPhone et l’iPad, et oui on trouve des constructeurs qui n’hésitent pas à photocopier les innovations ou le design Apple, parfois quitte à voir surgir des clones, mais ce n’est pas nouveau et cela existait déjà dans l’informatique et dans toute autre industrie basée sur le design (je pense notamment à l’automobile). L’exemple le plus flagrant est Samsung, car c’est aussi contre cette marque qu’Apple s’est battue pendant longtemps pour des histoires de brevet, mais Google a aussi subit les foudres de Steve Jobs à l’époque où ce dernier a vu que Google transformait Android en rapprochant l’utilisation du système de celle d’iOS.

15070smartphones_cropped-640x465

Il y a des faits avérés mais, sans vouloir rentrer dans le débat du bien fondé de la poursuite en justice de Samsung par Apple, est-ce que Samsung est celui qui copie le plus les designs Apple ? Récemment on a parlé de Xiaomi qui est une marque chinoise premium montante dans le monde des devices mobiles, et ils ont été montrés du doigt souvent pour être des copieurs, des “pilleurs” d’idées qui auraient même été décriés par Jonathan Ive.

Alors avant de réagir sur le sujet je vais poser quelques images et descriptions avec les réactions adéquates le plus souvent entendues :

apple-iphone-6-2iphone_5s_gold-100053381-large

Voici donc un iPhone 6, commercialisé en septembre 2014 et un iPhone 5S, commercialisé en septembre 2013. “ouah trop beau ils ont tout inventé !”

sku60340_6-1024x995 xiaomi_mi-4_wcdma

Voici un Meizu MX4 et un Xiaomi Mi4, commercialisés respectivement en octobre et septembre 2014, “oh l’autre, les copieurs !”

htc-one-m7

Ceci est un HTC One M7, commercialisé en Mars 2013, “ils ont trop copié l’iPhone 6 !! hein ? il est sorti avant l’iphone 6 ??? même pas vrai !”

rockford_hotspotflat_1240x700_mainimage

Voici un Galaxy Samsung S5, appareil commercialisé entre l’iphone 5S et l’iPhone 6. “houlala, la copie grave !”

5ce7650de6968198

Ceci est un Goophone i6… commercialisé y’a pas longtemps…”Oh c’est trop abusé !” (oui la je suis d’accord…)

Bref, que retenir de ces images?

1) Apple n’invente pas tout et s’inspire aussi des idées des autres, et cela fait partie de l’ADN Apple.

2) Samsung, HTC, Xiaomi, Meizu, se sont inspirées de certains codes du design Apple pour le design de leurs appareils, mais l’appareil n’est pas dans son intégralité une copie.

3) Il existe de vrais copieurs, comme Goophone qui ne copient d’ailleurs pas que les appareils Apple mais tout les appareils de marque du moment. Ils proposent des copies de terminaux Samsung et HTC entre autres. Eux sont des pilleurs et des copieurs.

La question que beaucoup de fanatiques Apple se poseront maintenant, c’est pourquoi l’on ne doit pas considérer les inspirations des autres constructeurs comme de la copie. Ma réponse est assez simple et je vais l’illustrer en quelques images un peu plus bas. Pour faire simple : dans beaucoup de produits technologiques industriels, le design est dépendant des innovations matérielles, des techniques de fabrications et de l’avancée des composants qu’ils doivent intégrer. Dès lors qu’une technique de fabrication, que des composants ou des technologies ont été validées et testées par de rares pionniers, le reste de l’industrie se les approprient.

Si la caisse autoporteuse, les airbags, les moteurs hybrides ou les logiciels de CAO n’avaient pas été utilisés par des pionniers, puis utilisés par les autres constructeurs, le monde de l’automobile serait aujourd’hui très différent.

Prenons l’exemple des véhicules tout terrain. À la base vous avez Jeep, la willys, un véhicule capable de passer presque partout. En s’inspirant très fortement du véhicule et en l’améliorant, Land Rover et Toyota ont chacun créé sa version, respectivement le Land Rover et le Land Cruiser. Tout cela a émulé la concurrence et Jeep a finalement doté sa Willys des mêmes fonctionnalités.

jeepwillys  landcruiser2landrover

Bien entendu tout n’a pas été copié, le plus important était là, mais Toyota et Land Rover ne s’étaient pas contentés de copier, ils ont surtout amélioré, amenant de nouvelles technologies transformant ces engins passe partout en véritables véhicules tout terrain.

60 ans après, voici à quoi leurs évolutions directes ressemblent :

jeepwillys2015 fjcruiser2015 Land-Rover-Defender-90-Black-Pack-2014-1280x800-003

Les inspirations se sont estompées et chacun a cultivé son propre ADN autour des éléments de design de la Jeep. Pourrait-on dire aujourd’hui que le Land Cruiser et le Land Rover sont des copies de la Jeep ? En aucun cas, et c’est bien là que je veux en venir !

Un autre exemple de l’automobile cher à mon cœur, l’origine des SUV Moderne. Beaucoup pourraient croire que leur origine vient des États-Unis, là où les pick up quatre roues motrices se vendaient comme des petits pains, comme le Ford Bronco, cependant ces véhicules étaient encore d’un point de vue technique archaïques et plus proches des Jeep/Land Rover/Land Cruiser que leurs apparences ne voulaient bien faire croire. L’origine des SUV vient en fait de Land Rover, et plus précisément de leur modèle haut de gamme, le fameux Range Rover.

Dévoilé en 1976, ce véhicule était le premier d’un nouveau genre de véhicule, aussi à l’aise en tout terrain que confortable sur la route.

rangerover1976

Cette icône de la production automobile, a été l’inspiration de nombreux autres modèles chez des marques concurrentes, si bien qu’aujourd’hui la plupart des marques automobile ont au moins un SUV (plus ou moins capable hors des routes) à leur catalogue.

Est-ce que Land Rover en a fait tout un plat ? Non. Cela les a sûrement ennuyé de ne plus avoir le monopole mais cela les a aussi obligé à innover, encore et toujours pour garder leur place de leader (vous voyez ou je veux vous amener ?).

Land Rover ne s’est donc jamais plains de plagiat ? Si, récemment, à cause de cela :

Landwind-X7-Range-Rover-Evoque-articleTitle-35804652-826140

Vous commencez à saisir la subtilité ? revenons à nos smartphones.

Là où sur une voiture vous avez plusieurs dizaines d’éléments de design extérieurs qui peuvent être modifiés, sur un smartphone ou une tablette, vous aurez basiquement : les faces avant et arrière, et les 4 côtés de l’appareil sachant que la face arrière doit contenir une caméra et un flash et que la face avant doit contenir un écran, un récepteur, une caméra, des capteurs et un ou des boutons, cela laisse beaucoup moins de possibilités d’être original.

Du coup, le moindre élément copié ou inspiré devient beaucoup plus visible. Comment aujourd’hui sortir de ces carcans imposés par la technologie ? L’arrivée des écrans courbés ? L’arrivée des composants souples ? Ces évolutions apporteront certainement des changements important dans la manière de concevoir et donc de designer nos appareils, mais quelle liberté de diversité donneront-elles aux designers? Malheureusement sur des objets aussi simples et petits, très vite des designs se couperont, s’inspireront et se copieront.

Mais est-ce là le vrai problème ? Qu’est-ce qui fait la différence entre une inspiration stylistique et une copie ?

Je pense personnellement qu’il y en a une, et elle se trouve dans la capacité à faire évoluer dans son propre style une idée dont on s’est inspiré.

Si chaque nouveau produit que l’on sort s’inspire en grande partie du nouveau produit du concurrent, là on assiste vraiment à du photocopiage, mais si une inspiration d’un autre produit donne naissance à un nouveau lignage, une nouvelle utilisation de cette idée stylistique qui n’aura pas été exploitée par le design originel, là on sort totalement de la copie.

Quelques exemples :

– Les smartphones Meizu sont des évolutions stylistiques de feu l’iphone 3G, de par leur forme générale, même si dans le détail du design ils n’ont plus rien à voir.
– Les Sony Xperia Z ont repris à leur compte l’idée des deux faces en verre qui avait été instaurée par l’iPhone 4 mais ils n’ont rien à voir avec ce dernier.
– Les derniers Xiaomi haut de gamme (Mi4, Mi Note) se sont inspirés du cerclage en metal biseauté de l’iPhone 5 mais ce cerclage a évolué dans le Mi Note pour devenir un style à part, entièrement détaché du design originel.

minote minote2

Le Mi Note ci-dessus. il a gardé le cerclage en métal inspiré par l’iphone 5/5S, mais pour améliorer la prise en main du téléphone et sa finesse au bord ils ont créé un décroché qui change totalement la perception et améliore l’idée d’origine. Peut-on encore parler de simple plagiat ? Je ne pense pas.

Vous comprenez peut-être enfin là où je voulais en venir. L’inspiration stylistique dans le design industriel est inévitable, on le voit tous les jours dans le monde de l’automobile, des appareils électroniques et de l’informatique. Plus les produits sont petits, plus ils ont de contraintes, et plus les inspirations sont visibles.

Le principal c’est de permettre aux designer de partir sur de nouvelles idées ou de développer des idées existantes, mais surtout c’est que cette concurrence et émulation stylistique entre les différentes compagnies bénéficient au client.

Sans l’émergence des SUV, Land Rover n’aurait pas tant investit dans la recherche pour faire de ses véhicules ce qu’ils sont aujourd’hui, une voiture de luxe aussi bien capable d’être à l’aise sur un circuit que de traverser des terrains où seuls des engins militaires devraient être capables de s’en sortir. Sans l’émergence d’Android et l’arrivée des terminaux grand écran jamais Apple n’aurait fait le pari de faire des téléphones qui ne seraient pas utilisables naturellement d’une main.

Apple a apporté beaucoup d’innovations, mais même si elle est aujourd’hui Leader, il lui arrive encore de devoir s’accaparer des idées et designs venus d’ailleurs. Les lignes en plastique à l’arrière des iphone 6 a forcément une inspiration dans les HTC One M7, le centre de contrôle a forcément une inspiration dans celui d’Android, le gestionnaire de notification aussi, la manière dont s’affichent les dossiers sous iOS7 et 8 s’inspire de ce que faisait Xiaomi sous MIUI5, et n’oublions pas que sans les inventions de XEROX, l’interface du Mac et la souris n’auraient jamais vu le jour en 1984 pour aujourd’hui être des standards.

Au final, je dirais qu’il faut savoir garder un certain recul, être patient, et se rendre compte que le plus important c’est de voir si une inspiration va servir de base pour une nouvelle évolution de design, et si c’est le cas, accepter que l’on n’est pas en présence d’une simple copie.

minote3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.