A la découverte de Xiaomi

J’ai toujours été un grand connecté. Avant même que les smartphones ne débarquent, je rêvais d’un téléphone connecté, ou je puisse lire mes mails, y répondre, discuter avec amis et famille, naviguer sur internet sans avoir a trimballer un ordi.

J’ai beaucoup navigué. Je me souviens déjà de mon premier téléphone mobile sur Itineris, un Mitsubishi Triumph, je crois. Je me souviens de mon premier téléphone interagissant avec mon Mac, le Sony Ericsson T68i. (bluetooth), suivi par le T610, avant d’en arriver aux premier erzats de smartphone, les windows CE.

Alors oui, je peux paraitre brutal en parlant d’erzats, mais comprenez bien que n’étant déjà pas très copain avec l’ergonomie windows, seule mon rêve de téléphone connecté arrivait a me raisonner d’utiliser cette interface peu pratique au tactile. Se sont donc succédés les Qtek S100 et HTC4950 si je ne m’abuse. (j’avoue que la connexion d’époque, le gprs, ne donnait gère envie…)

Enfin, le messie arriva (ou presque): l’iPhone.

L’iPhone, pour moi, ainsi que pour beaucoup, est en toute honnêteté le point de rupture entre le faux terminal mobile et le smartphone.

De par son interface il était simple et efficace. Il ne lui manquait que des applis tierces. (qui ne tardèrent à arriver)

De là s’enchainèrent les 3G, 3GS, 4, 4S… Sans pour autant rester fermé aux gars d’en face, puisque j’ai aussi utilisé un Acer, un Nexus S sous Android, et un Lumia 800 sous windows Phone. Cependant le système Microsoft, bien que plus original à mon goût, manquait d’interconnexion OTA avec iCloud et Android dans sa fournée sans surcouche me donnait visuellement la nausée.

Pour moi, ce qui a changé la donne, c’est Free. Free est arrivé, a donné un coup de pied dans la fourmilière qu’était nos chers opérateurs mobiles et notre marché de l’achat de téléphone par contrat.

Mon dernier iPhone je l’ai acheté plein pot. Je l’ai chéri, chouchouté, et je le kiffe toujours autant ce 4S.

Mais voila, je me suis demandé: “Y a t-il une vie après l’iPhone ?” Et comme je “Think Different”, j’ai décidé d’aller voir du côté de nos amis Chinois. Osé me direz vous ? Peut être.

Je me suis donc mis en tête de tester un produit réalisé par une “petite” société nommée Xiaomi avec le Mi2A, un téléphone de milieu de gamme qui m’a couté à l’époque 200€

Mi2A-1024x1024
(Le Mi2A)

Le dessin est un peu sobre mais quand on voit la gamme Xiaomi il a perduré puisque ce design du Mi2, Mi2S, Mi2A s’est inscrit dans l’entrée de gamme de la marque avec aujourd’hui les Redmi, Redmi1S, Redmi2 et Redmi Note.

xiaomi-redmi-note-the-price-1024x526
(Le Redmi Note)

L’autonomie ést bonne, vraiment, je n’ai pas eu peur d’utiliser mon téléphone tout au long de la journée de travail, et après. Je n’ai pas eu à le mettre en mode avion lorsque je l’ai abandonné durant mes heures de travail par peur de ne plus avoir assez de jus après. Je me sens vraiment à l’aise dans mon utilisation journalière, en faisant moins attention à mon utilisation que lorsque j’avais mon téléphone précédent.

La led de notification, c’est top, discret, et ça a une réelle utilité ! Je trouve que le gain en terme d’information et surtout d’économie est énorme.

La prise en main est bonne, et l’appareil n’est pas trop gros malgré son écran de 4,5″

Le suivi du système par Xiaomi est régulier, et votre téléphone ne sera pas abandonné à la prochaine mise à jour majeure.

En conclusion, le Mi2A est pour moi un excellent produit appuyé par une maison mère et une communauté très actives. Tout est conçu pour être simple, beau, épuré, efficace, intégré et cohérent, du packaging à l’utilisation. J’ai pour la première fois prit autant de plaisir a déballer et utiliser ce téléphone que chacun de mes iPhone, et c’est le premier téléphone non iOS qui m’aie fait lâcher mon iPhone.

Par la suite j’ai récidivé en passant au Mi3 que je n’évoquerais pas ici mais qui a redéfini le haut de gamme chez Xiaomi, en s’accaparant des composants de qualité, digne des hauts de gammes de Samsung ou LG, à un prix divisé par deux. Fin 2014 j’ai finalement craqué pour le Mi4 qui a réhaussé le côté qualitatif du design en reprenant l’idée du cerclage biseauté en metal de l’iPhone 5/5S, pour se l’approprier dans une nouvelle voie stylistique propre à la marque, comme on le verra sur le futur porte étendard de la marque annoncé début Janvier 2015.

mi4blanc
(Le Mi4)

Le Mi4 est pour moi un téléphone que j’apprécie énormément, et qui convient parfaitement à mes besoins. Il est rapide, puissant, il a une excellente autonomie, et un objectif de bonne qualité, l’écran est magnifique, toujours avec cette possibilité unique de pouvoir régler sa chaleur et sa saturation dans les préférences système. Le son est bon et les connexions réseau de qualité. le port infrarouge est sympa pour faire office de télécommande, pour ceux que ça intéresse. Le seul reproche que j’aurais à lui faire c’est de ne pas gérer les fréquences 4G Françaises.

C’est un téléphone qui flirte techniquement avec les LG G3 et Galaxy S4, mais dans des tarifs beaucoup moindres (320€ en 16Go 390€ en 64Go). Il n’a a rougir ni de sa conception, ni de son design et encore moins de ses performances: c’est un bel objet et il se montre d’une efficacité redoutable.

C’est aussi un téléphone important pour Xiaomi car c’est un le véritable premier modèle haut de gamme de la marque. Il ouvre la voie à une nouvelle gamme, qui vient d’être agrandie récemment par le Mi Note et le Mi Note Pro.

Le design créé autour de l’inspiration du cerclage métallique biseauté de l’iPhone 5/5S évolue alors pour prendre son propre cheminement stylistique, avec un décrochage sur les côté de l’appareil qui appuie la sensation de finesse de l’appareil tout en améliorant sa prise en main.

xiaomi-mi-note-1024x576
(Le Mi Note)

Mais Xiaomi n’est pas juste un fabricant de téléphone. C’est une société chinoise qui fut fondée en 2010, et qui commença par “Redefining Android” comme ils le disent. Avant de faire des téléphone, elle a créé son propre système opératif: MIUI. Attention, MIUI n’est pas une surcouche de plus sur Android, mais bien en quelques sortes un “fork” (un Android alternatif développé sur les sources publiques Android : AOSP) d’Android.

J’ai découvert les téléphones Xiaomi avec la version 5 de MIUI, Aujourd’hui nous sommes en version 6.

MIUI_v5-1024x640
(MIUI v5)

En effet, ici, tout les éléments de base d’interface ont été revu de fond en comble pour une expérience au top, avec une gestion intégrée de thèmes et de “customisation”, mais surtout une recherche de la meilleure expérience utilisateur possible.

Bien entendu, on garde l’accès au Google Play et donc à toutes les apps Android, et il y a aussi un market Xiaomi, que je n’ai pas pris le temps de regarder.

Après maintenant une bonne semaine d’utilisation dont 3 jours à chercher mes apps et retrouver mes repères, je dois dire que MIUI est ma première bonne expérience Android.

J’ai en premier cherché à retrouver toutes mes applis iOS, ainsi que le nécessaire pour synchroniser avec iCloud. Vous trouverez tout ce dont vous avez besoins sur le Google Play. Smoothsync pour les contacts, CalDavsync pour les calendriers, iNotes pour les notes, Reminder pour les rappels, sachant que vous pouvez configurer les maild en imap, presque tout iCloud devrait se retrouver sur votre téléphone.

Ensuite, toutes les applications phares existant sur les deux plateformes, je n’ai eu aucun problème à me sentir à l’aise, en dehors d’une application qui me manque, pour faire mes comptes.

En ce qui concerne la francisation du système, la communauté Miui–france est là heureusement, avec ses abonnés, ses tutoriels, tout le travail fournit derrière…

Le calcul de la consommation data, même à l’heure de l’illimité, je trouve cela génial que ce soit inclus dans le système. En effet, en période de vacances, qui n’a jamais fusillé son forfait illimité et s’est retrouvé bloqué ou bridé à 128kb/s ? Au moins ici, point de surprise. Même la date de réinitialisation de votre forfait est prise en compte.

Screen-Shot-2014-02-19-at-2.47.01-pm-1024x544
(Mi Cloud)

Le MiCloud, venant d’iOS, c’est quelque chose qui me tiens à coeur, car non seulement Xiaomi a compris l’intérêt de l’intégration des services, mais en plus ils ont prouvé sur leur site de cloud avoir des idées originales.

En effet, outre les contacts, et la localisation du terminal (qui ne fonctionne pas chez moi, peut être à cause d’un réglage ou parce que le tel est en dehors du territoire chinois- il semble avoir besoins d’un sms d’activation qui ne passe pas), on trouve les photos prises avec le tel, et surtout, toutes les conversations sms et cloud message, sachant que sur ces dernières, on peut continuer à parler depuis le web.

Une énorme idée. Ensuite je trouve dommage qu’il n’y aie pas une diffusion du protocole de cloud message Xiaomi sur d’autres plateformes mais ça se comprends, à même titre que iMessage sur iOS. Evidemment côté téléphone on peut synchroniser bon nombre de choses sur le MiCloud (comme iCloud sur iOS). Dernier regret, pas de backup de vos réglages et applis sur le cloud directement.

Le moteur de thèmes inclu est juste psychédélique , entre les thèmes d’interfaces iOS et les thèmes estampes japonaises ou dessin noir et blanc en passant par du skeuomorphisme à outrance, il y en a pour tout les gouts. Et la ou on voit la force de MIUI, pas de surcouche , pas de surcharge, pas de ralentissements.

L’application d’email est très bien conçue et je ne lui reprocherais qu’une chose, ne pas pouvoir lancer l’app en tombant directement dans la boîte de réception combinée.

La connexion au Mac se fait aussi très simplement, et tout ce qui pourrait sembler exotique se fait on ne peut plus simplement avec les outils Xiaomi. Presque tout peut être synchronisé avec iCloud, et pour les musiques vous avez google music, qui vous scanne votre bibliothèque iTunes et vous la met en ligne, gratuitement, et sinon Airsync (app payante) marche très bien et synchronise en wifi iTunes et votre téléphone.

Une appli de feedback est inclue et je pense que c’est a chacun de faire les remontées qui faciliteront la vie de tous. Un très bon point pour Xiaomi là dessus.

MIUI 6 a apporté quand à lui son lot d’améliorations, avec en premier un passage au design “FLAT” initié par Windows Phone, transformé par iOS7, et repris aujourd’hui dans la majeure partie de l’industrie du logiciel. des nouveautés sont apparues aussi :

– Les backups peuvent se faire sur MiCloud.
– L’intégration du MiBand pour déverrouiller son téléphone est aussi un plus énorme dans l’utilisation de tout les jours.
– Le live HDR est réellement un top dans les conditions de lumière optimales (Prévisualisation en LIVE du rendu HDR en contrepartie d’une baisse de qualité en mauvaise conditions lumineuse).
– Le douple tap sur une appli qui affiche et valide les notifications de l’applis sans avoir a la lancer.
– Le mode d’accès à une main au téléphone bien plus joli et élégant et pratique que sur iOS, avec une gestion gaucher/droitier)

Voila, encore une fois gardez en tête que c’est la vision d’un gros utilisateur iOS et Mac user, tout le monde n’aura pas les mêmes avis, ces avis n’engagent donc que moi.

miuiv6-1024x575
(MIUIv6)

Pour finir je voudrais présenter brièvement ce que Xiaomi fait en dehors de ses smartphones, car oui, ce trublion de l’industrie mobile ne s’est pas arrêté là!

Le MiPad, la première tablette de Xiaomi est un bel objet, des dimensions proches de l’iPad Mini 2 car fabriqué autour d’un écran identique, Xiaomi a préféré se cantonner à une coque en plastique mais, surement pour le clin d’oeil et pour la visibilité, a préféré utiliser des coques dans le même plastique coloré que les coques d’iPhone 5C. Le résultat est très sympa et met en valeur la tablette comparée à d’autre (pourquoi diable Apple n’y a pas pensé?) J’en ai un de couleur Jaune, et c’est fort sympathique, il tourne aussi sous MIUI v6 et est interconnecté par le MiCloud avec mon Mi4, du pur bonheur! Ce, bien entendu pour une somme comprise entre 220 et 260€ suivant si vous optez pour la version 16 ou 64Gb.

mipad-1024x576
(Le MiPad)

Le MiBand est un bracelet connecté qui relève grâce à tout ses capteurs intégrés de nombreux paramètres de votre vie de tout les jours. Il est petit, pas cher, passe partout, avec des bracelets interchangeables, et relève vos pas, la qualité de votre sommeil, ou vous réveil au meilleur moment pour ne pas que votre matinée soit trop difficile! L’appli qui gère le Mi Band est disponible sur Android et iOS, et sachez que si vous êtes l’heureux possesseur d’un MiBand et d’un smartphone Xiaomi, vous pourrez déverrouiller l’écran de votre téléphone avec le MiBand! Magique et pratique, moi j’adore. En plus il tient entre 30 et 50 jours sur une charge et pour quelques 30€ il a vécut une année complète la ou des Jawbone à plus de 100€ on rarement vécu plus de 3 mois… Que demander de plus?

xiaomi-mi-band-1024x576
(Le MiBand)

 

Xiaomi s’est aussi lancé dans les set top box à la Apple TV et le travail qu’ils ont fait sur la Mi Box est sûrement à l’origine du rafraichissement que Google a fait pour passer de Google TV à Android TV. Ce petit boitier a un avantage indéniable sur l’Apple TV, un App Store! Sachez aussi que la seconde génération gère le 4K, malheureusement l’interface et les services ne sont pour l’instant qu’en chinois, on aime quand même l’idée!

Xiaomi-Mi-Box-Pro-1024x576
(Mi Box pro)

Les ingénieurs de Xiaomi ont transformé l’essai de la set top box en sortant une Mi TV, puis une Mi TV2 qui elle gère le 4K, un ensemble TV 4K avec set top box intégrée, barre de son 2.1 et caisson de basse pour 500€ (750€ en import) et plus récemment ils se sont lancés sur le marché de la domotique, en commençant par les Mi Router qui peuvent servir de HUB aux objets connectés, puis en présentant une gamme de produits partenaires, ainsi que leur propre système de sécurité connecté et même un purificateur d’air connecté, le Mi Purifier.

En créant ainsi un écosystème vaste et dépendant de leurs apps, Xiaomi cherche à devenir un acteur majeur des maisons de demain, et cela ne se cantonnera pas à la Chine car la société est aujourd’hui en pleine expansion internationale, avec l’aide d’un ancien de Google, Mr Hugo Barra.

Voici quelques autres produits présentés par Xiaomi ces derniers mois:


mitv2-1024x576
(Mi TV 2)

Xiaomi-Mini-Router-1024x576
(Mi Router mini)

Xiaomi-smart-home-control-gadgets
(Appareils connectés Mi fabriqués par Xiaomi ou par des partenaires)

miairpurifier-1024x576
(Mi Air Purifier)

MI-Water-Purifier_2
(Mi Water Purifier)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.