Xiaomi Redmi Note 2 prime

Ca y est j’ai sauté le pas! J’ai lâché le bling bling des smartphone haut de gamme pour passer sur de l’entrée de gamme. Enfin de l’entrée de gamme Xiaomi, ce qui signifie que ce smartphone n’est pas dépourvu de qualités!

img_09092015_090415_hdr_21078471149_o

Le Redmi Note 2 a été présenté par Xiaomi le 13 Août 2015 en grande pompe avec MIUI 7 ainsi qu’un nouveau mini routeur wifi et répétiteur wifi. Pour ceux qui ne connaissent pas les gammes Xiaomi, la gamme Redmi est l’entrée de gamme. des téléphones simple de conception, gardant les lignes des anciens terminaux Xiaomi, en plastique (tels que feu les Mi2, Mi2A, Mi2S),  mais complets en terme de fonctionnalités et spécifications.

img_09092015_090504_hdr_21265375425_o

Le Redmi Note 2 nous arrive donc avec le design très plastique de ses prédecesseur, mais à l’instar de son petit frère, le Redmi 2, il apporte un petit plus qualitatif avec les nouvelles coques avec teinte mat. Cette coque existe en cinq coloris: blanc, noir, bleu, rose et jaune! La finition est vraiment bonne, même pour un terminal d’entrée de gamme en plastique. Ce n’est pas folichon, mais propre et efficace.

img_09092015_090421_hdr_21265368065_o

L’écran de 5,5″ Full HD est très lisible et lumineux. A l’heure actuelle rien n’est sur concernant la vitre mais il est fort probable que ce soit, tout comme sur son petit frère le Redmi 2, une vitre Dragontrail. Le joint qui fait le tour de la vitre, typique des design Xiaomi, dépasse légèrement, ce qui pourra peut être sauver la dalle en cas de chute. Pour ma part, ne faisant aucune confiance à ma légendaire adresse, j’ai commandé une vitre de verre trempé pour protéger la dalle, ainsi qu’une coque de protection pour les voyages tumultueux.

img_09092015_090513_hdr_21077267610_o

Sur la tranche droite se trouve les boutons de volumes et d’allumage, en haut la prise jack, le port infrarouge et le micro ambiant, et en bas la prise micro usb et le micro de conversation. Côté face arrière on a un appareil photo de 13 mégapixels de chez Samsung ou Omnivision avec un autofocus à détection de phase et ouverture f/2.2 qui permet de réaliser des clichés de bonne qualité.

img_09092015_090522_hdr_21078480389_o

Le haut parleur se trouve sur la partie arrière de l’appareil. Les boutons de navigation sont, à ma grande surprise, rétro-éclairés, ce qui est fort agréable pour moi qui ai connu le Mi2A et le Redmi 1S qui n’avaient pas cette fonctionnalité. Le mobile a bien la classique LED de notification, et une camera/appareil photo sur la face avant de 5 mégapixels pour les selfies.

img_10092015_184546_21273697176_o img_10092015_184557_21113071479_o

Le système est très réactif, comme d’habitude avec la Rom MIUI, en version 7 ici basée sur Android Lolipop, et le  CPU, un Helios X10 de Mediatek, épaulé par 2Go de RAM. L’autonomie de la batterie amovible de 3060mah semble très satisfaisante sur mes premiers jours d’utilisation avec comme seul couac un mauvais étalonage du capteur de lumière ambiante, ce qui fait que le réglage automatique de la luminosité de l’écran s’ajuste difficilement, laissant souvent l’écran bloqué à dans sa luminosité maximale, ce qui n’aide pas a avoir une autonomie optimale… Je confirmerais donc avec les prochaines mises à jour systèmes.

screenshot_2015-09-07-17-25-19_21263426501_o screenshot_2015-09-07-17-25-22_21255395995_o screenshot_2015-09-07-23-51-25_21244893422_o

Lors de l’installation j’ai eu le plaisir de découvrir que le système de sauvegarde et de restauration du “bureau” MIUI depuis MiCloud. Le moins que l’on puisse dire, c’est que – malgré que la fonctionnalité soit plutôt récente – elle est très complète, propre, et à peu près aussi bien intégrée que la fonctionnalité de restauration d’iCloud sur iOS, ce qui est rare dans le monde Android. A une petite coupure près j’ai presque tout récupéré. Connaissant Xiaomi et leur acharnement pour faire des outils propre, une fois finalisé, cet outil sera aussi transparent et facile à utiliser qu’une sauvegarde/restauration iCloud.

screenshot_2015-09-10-18-39-11_21112020958_o screenshot_2015-09-10-18-39-14_20678788963_o screenshot_2015-09-10-18-39-21_21112027348_o

Concernant les photos, on a un peu moins de fonctionnalité que sur les terminaux Haut de gamme sur cet appareil: juste la photographie classique, le HDR, mode panorama, minuteur, le mode manuel, un mode recadrage qui permet de toujours avoir une photo droite, même en tenant l’appareil légèrement penché, les fonctions d’améliorations de visage typique aux appareils asiatiques et le choix des modes de scènes (nuit, portrait, sport, paysage…) comme sur un appareil numérique. De plus une pelleté de filtres video  peuvent être appliqués en live.

img_09092015_220641_hdr_21112967319_o

La qualité des photos reste à confirmer mais les premières prises de vues semble tout à fait dans la norme de terminaux milieu de gamme, donc plutôt positif vu le cout de l’appareil. Cette Photo HDR de nuit de l’Opéra à Paris montre que l’appareil ne s’en tire pas mal du tout.

img_09092015_090446_hdr_21265367455_o

En conclusion, le Redmi Note 2 est un smartphone d’entrée de gamme qui a tout d’un grand! Il est bien construit et ne manque de rien. Le modèle pour lequel j’ai opté, le Redmi Note 2 Prime, le haut de gamme qui bénéficie d’une capacité de stockage de 32Go ainsi que d’un slot pour Carte SD officiellement compatible jusque 32Go, probablement compatible pour plus, suffira amplement à mes besoins, tout en pouvant se targuer d’avoir un rapport qualité prix incomparable, surtout lorsque l’on voit qu’aujourd’hui, l’entrée de gamme d’Apple est l’iPhone 5S en 16Go à 509€.

capture-decran-2015-09-11-a-09-05-29

Le Redmi Note 2 a lui l’avantage d’avoir un format proche du 6 plus avec son écran 5,5″ full HD, d’avoir le support double SIM, un support 3G et 4G compatible en France (4G sur la bande de 2600mhz) d’avoir plus de stockage et une possibilité d’extension de ce dernier grâce à la carte SD. Le prix aussi est indéniablement un argument car avec les frais de ports vous pourrez le trouver à environ 195 et 205 euros suivant le modèle sélectionné (modèle compatible FDD LTE 16 ou 32Go), ce à quoi je vous conseilles de rajouter une protection d’écran en verre trempé, et une carte micro SD de 32Go en classe 10 pour le stockage. Au final, entre 230 et 240 euros vous aurez un appareil prêt pour le combat de la vie de tout les jours! Je vous conseille grandement d’acheter sur des sites reconnu fiable, car le marché des téléphones de marque chinois est une jungle opaque pour tout débutant.

Pour ma part, je fais confiance depuis 2013 à iBuygou.com. Vous pourrez trouver tout ce qui concerne le Redmi Note 2 chez eux en cliquant ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.