Le complotisme et moi, et moi et moi…

Hier, j’ai repondu a un post sur le 9/11, par rapport a une video (qu’il faudrait que je voie en entier) intéressante, mais dont la bande annonce semble appuyer sur les travers et la dangerosité du complotisme.

Je vais casser immédiatement la réponse que vous pourriez me faire: Certes, appuyer tout et n’importe quelle thèse et la défendre tel un fanatique est quelque chose de glissant. Ne serait ce que parce que les extrêmes se servent du complotisme et de la paranoia pour vous faire remettre en question le pouvoir et pour garder le pouvoir par la propagande.

Une fois cela acté, quel pourrait donc être le point de friction? Comme dirait Paul: “i’m glad you fucking asked jean pierre!”

En fait il vient dans la facilité qu’on a de mettre une catégorie de personne variée et différentes dans un même sac.

Pour moi accepter les dires du pouvoir – surtout le pouvoir actuel corrompu et et téléguidé par les intérêts des puissances économiques de la planète (et je ne parle pas de pays), qui ont tout sauf des intérêts pacifistes – est aussi dangereux que de faire le jeu des extrêmes en criant au complot à chaque fait politico-humano-militaro-écnomique.

Certes les extrêmes surfent sur la profusion de complots tous plus ahurissants les uns que les autres, pour arriver à la mise en place de leur système dictatorial.

Mais à l’inverse, en stigmatisant toutes les theories complotistes et autres remises en question de faits comme égales, on étouffe ceux qui pourraient se rapprocher d’une vérité parmis tous les illuminés, et cela sert un autre type de pouvoir dictatorial, vers lequel le monde et nos pays “démocratiques” glissent tout doucement mais sûrement, avec l’endormissement des populations: le monde de 1984.

il y a 25 30 ans ce n’était pas mal vu de remettre en question le déroulement et les raisons de l’assassinat de JFK. je pense qu’aujourd’hui, autant de zones d’ombres entourent 9/11 que JFK. Et je penses que parmis tous les gens qui cherchent à remplir ces zones d’ombres, il y a aussi des gens qui réfléchissent, ont une conscience, une humanité, des connaissances techniques ou geopolitiques, et qu’ils peuvent peut être – a defaut de reboucher les zones d’ombres – nous faire poser les bonnes questions.

Donc les personnes qui remettent en question, ne les mettez pas dans le même panier, ne les stigmatisez pas avec le reste des complotistes extremes, car on aura besoin de leur regard critique, et de plus en plus.

Les mettre dans le même panier que tous les complotistes c’est risquer d’enfermer leur liberté de penser dans un dogme sociétal que nous allons créer et faire peser sur leurs épaules, et au final, avec la disparition de ces voix qui s’élèvent, nous n’aurons plus qu’a croire la voix officielle, même si elle n’est déjà plus la vérité…

 

 

Voila, mon point de vue à 2 balles (j’ai même fait un strip pour ça!)

#pasunvotedadhesion

#pasunvotedadhesion

Voilà, ça y est, j’ai fait mon “devoir” (même si je ne crois plus trop à ce sens du mot devoir): j’ai voté!

J’ai beaucoup hésité ces deux longues semaines, et malgré la chasse aux sorcières contre les indécis, les propos véhéments et parfois déplacé contre les “ni-ni”, je suis de nouveau tombé dans le panneau d’un vote contre, comme les 3 présidentielles précédentes, sauf que cela fait beaucoup plus mal à sa démocratie lorsque l’on se rend compte de ce que l’on fait!

Donc, non, mon vote pour Emmanuel Macron n’est pas un vote d’adhésion, c’est la résultante d’un choix “iliadesque” entre Charybde et Scylla, le pire et le moins pire:

Le choix entre le parti de la haine, honte à la fraternité et à l’humanité, représentants des plus vils instinct animaux (encore que les animaux sont bien moins vils que les êtres humains), d’un diktat et d’un fascisme haineux du genre humain – et le représentant de la caste ploutocratique qui mène les gouvernements à la baguette, les force à suivre des directives, ou le peuple n’est plus qu’un tas de pions sur un échiquier, car les élus ne sont plus que des prestataires de service des intérêts financiers, en clair un fascisme moins haineux, plus dilué, mais un diktat économique tout de même ou les seuls intérêts que cette caste servira sera ses propres intérêts, laissant sur le bord de la route de plus en plus d’honnêtes gens, travailleurs, entrepreneurs, qui, parce que plus pauvre que les autres, seront la cible de la haine d’une société orchestrée par l’argent.

Alors oui, veuillez m’excuser d’avoir été un “ni-ni” et de n’avoir souhaité pour mes enfants et ma planète ni l’un ni l’autre. (ndlr j’ai beaucoup aimé l’article du Monde Diplomatique au sujet de cette “prise d’otage“, c’est assez rare que je lise le Monde) Cela ne fait pas de moi quelqu’un qui respecte moins la démocratie que tout ceux qui ont appelé au barrage à la première seconde suivant les résultats du premier tour. Cela fait par contre de moi quelqu’un qui se pose plus de question sur le sens de notre monde et de la démocratie et le fait – sans conteste – que le sens premier de ce mot nous a été volé.

 

Donc je vous remercierait juste, dans votre diatribe pour dire au gens qu’il faut aller voter de ne pas minimiser la lourdeur du choix du vote barrage contre le parti de la haine, car ce n’est pas comme cela que vous ferez voter les gens qui ne veulent pas se prononcer ou ne souhaitent pas voter pour un mal moins pire que l’autre.

Mais au moins pour la première fois depuis 3 élections présidentielles, j’ai vôté “pour” au premier tour. Je n’aurais pas voté pour un homme, mais pour un programme, mon intérêt est clair, et sûrement très égoïste:

  1. L’écologie pour que mes enfants aient une terre ou vivre plutôt que de l’argent.
  2. La constitution écrite et modifiable par le peuple pour redéfinir les règles de ce jeu de dupes ou l’on est in fine le dindon de la farce.
  3. Que la france ne soit l’ennemi, ni le valet de quiconque, et qu’elle prenne la place et les actions nécessaire pour cesser les actions militaires – y compris les siennes – ne visant qu’à nourrir les multinationales de matières premières à bas prix en réduisant a l’esclavage des populations entières.

Et je serais là pour continuer à défendre ces idées!

Pourquoi je voterais pour un avenir en commun…

Cette élection présidentielle en France arrive après une élection Américaine qui a beaucoup mobilisé et fait parler, partout dans le monde. J’ai beaucoup appris et discuté autour de moi ces dernières années, mais surtout débattu ces derniers mois avec mon entourage. Ce qui ressort pour moi de ces derniers mois est un constat assez simple:

L’écologie ne devrait pas être un parti ou une politique mais devrait faire partie intégrante de toutes les décisions individuelles, d’entreprises, et de l’état.

Alors que cela fait des années qu’on nous en demande toujours plus pour nous donner toujours moins alors qu’un petit nombre se gave sur notre dos, il faut aller chercher l’argent la ou il est et forcer les plus riche à augmenter les moyens des plus pauvres.

La solidarité. Certes les impôts ça fait toujours suer de donner de l’argent, surtout quand un petit nombre l’esquive parce qu’ils ont les moyens de l’esquiver. Mais avoir en face la réalité du manque d’aide dans d’autre pays me conforte dans l’idée que même si cela me prend de l’argent, j’en aurais besoins un jour, c’est le pot commun.

La constitution qui a échappé au peuple, ce peuple qu’on abrutit sans cesse et qu’on dit incapable de prendre des décisions politique. Traitez votre peuple comme des enfants non instruits, il réagira comme tel, mais vous seriez étonné si vous le traitez en adulte responsable et engagé. Le peuple doit écrire la constitution, car ce texte est l’unique garde fou d’une démocratie “représentative”!

Les partis sont des machines néfastes qui nuisent à leurs propres candidats et qui sont, avant tout pour leur propre survie, avant le bien être du peuple. Les intérêts financiers des partis et leurs mécènes transforment leurs candidats en simples “prestataires de service” du monde de la finance et des multinationales. Les institutions européennes nuisent à une Europe sociale et démocratique, devant ce constat, soit on la réforme, soit on la quitte.

Fort de tout ces constats, je ne peux me tourner que vers le programme de Jean-Luc Mélenchon, et non l’homme, même si j’apprécie le côté “VRAI” du personnage et son franc parler, sans langue de bois – car il fait lui aussi parti des anciens “dinosaures” de la vie politique Française. Son programme (et il a l’avantage d’être imprimé et pas modifiable comme celui d’autre candidats) ce n’est pas lui, c’est un mouvement, un mouvement qui rassemble des foules, qui parle aux gens, un mouvement qui vit sans directives de l’homme qui le représente, un mouvement libre, citoyen et fort!

Par contre pour ceux qui – comme dans ma famille – pensent que donner un vote a des candidats qui vont augmenter les dépenses c’est tuer l’économie du pays, je leur dit que si je dois choisir entre tuer l’economie et la planète, je choisis sans sourciller le risque de tuer l’économie. Meme avec des difficultés financieres on a la planete pour nous faire vivre, alors que sans planète, meme si t’as pleins d’argent, actuellement t’en aura jamais assez pour survivre!

J’ai des amis de toutes origines, de toute religion, de tout bord politique, et de tout niveau social, on est pas toujours d’accord, on pense pas tous pareils, et pourtant j’ai envie d’y croire à cet “AVENIR EN COMMUN”, car c’est aujourd’hui le dernier acte politique qui me fasse un peu rêver…

Si malheureusement ce rêve échoue, il n’y aura pour ma part, comme pour beaucoup d’autre, que vote blanc, abstention ou révolte…

Creations récentes

Récemment j’ai accepté de ressortir mes dessins pour appuyer une cause avec mes gribouillis. Cela m’a fait du bien et je pensais aussi qu’il était important, vu qu’une amie – concerné par le sujet – m’a demandé de l’aider.

Je pense qu’il est important de soutenir les gens qui cherchent a faire reconnaitre leur combat quand ils sont juste, d’autant plus quand c’est le combat de personnes dont le travail est d’apporter de l’aide à tout un chacun…

Le débat en question est celui concernant les Psychomotriciens, qui malgré leur formation qui dure 4 années, ne sont considéré que comme des BAC+2 et non pas comme un niveau MASTER. L’écoute de cette demande est d’autant plus importante, à mon humble avis, que notre pays a du mal à se défaire de la valeur des études en faveur de l’expérience. La valeur des diplômes, si c’est elle qu’on regarde en premier en embauche, DOIT être juste en comparaison des années de travail fournies par les gens qui choisissent une voie.

Il me semblait important de leur venir en aide en fournissant un travail certain, tout en rappelant les informations d’usage.

Si le sujet vous intéresse, rendez vous sur cette page: https://corrin.geekwu.org/master-psychomotricite

Pour voir le dessin, vous le trouverez sur le lien et ci dessous aussi :

 

 

 

 

MasterPsychomotricite-CR

Bernie Sanders

I recently heard a lot of things about Senator Bernie Sanders and the disruption of his speech in Seattle by activist group “Black Lives Matter”.

It created a commotion within Bernie’s white supporters and black community, and questions about Bernie Sanders reaction started to appear on the web.

Everyone can’t be always the best because we’re humans after all, but looking at all these things from where i live, I really wish we’d have someone like Bernie here. And even if he wasn’t happy to be disrupted during his speech for the second time, he understood he need to do something more meaningful to show these people who have real problem and didn’t saw a solution in him until now that he’s listening to them. Yes it could be a communication strategy, yeah, it could be not so profound, yeah it annoys some people who can’t push their hate in the right direction… But for God Sake, Bernie is the only people oriented politics any of the major developed countries had since long time, since the time before banks hold the balls of every countries. So i don’t care if he’s not always 100% good, he’s human, i’m too and even if i try to be good i’m never 100% because i’m fucking human.

USA have a man running for the presidency election, with big cojones who stand up to the more than 200 years  plague of our world, from the day we let bankers create an oligarchy and make people believe it was a democracy. I’d tell all these people moaning about stupid things that they have the chance no one has for now and that the world is looking your way. Directing our anger toward our people is what this plague do, because while we fight between ourselves, wether it is about social matters, color matters – stupid matters anyway – WE DON’T FIGHT THEM!

bernie-sanders-portrait-03

I wish people – both the ones taking Bernie speech times and the ones moaning about Bernie speech taken by people who clearly not want to be forgotten in this train – to stop fighting about stupidities and put their energy into a all out support for Bernie.

And just so they know, bankers don’t care if you have 100000$ montly wage or are homeless, they don’t care if you are black, white, hispanic, indian american. They just want you to obey and pay, and if possible their secret wish is for all these people to fight each other, so that they just look at their own small misery and not up. All the hate between groups, and countries, even terrorism are from their doing to an extent! They are the distortion into this world!!!

We are all fucking modern slaves. Our chains are the money system, our owners the banks, and politics are just fucking caretakers to be sure we do what the owners want and don’t rebel.

You have a chance to be with someone who’ll fight the system, and yes 99% of the problems in this world comes from the system. And Bernie seems to be, if not perfect, at least an honest and reflected man, so, my dear american friend, there is no one else who can possibly end the chain of endless plague in your country – and even by chain reaction the world.

We french, failed in 1789 when we let the bourgeoisie take the command of an democracy-disguised oligarchy, we failed letting these people make us believe we have won our freedom, when they just started their scheme to own the world. So please, correct history, give a chance to a man who’s not tied to bankers!

If it’ll still doesn’t work with him, we’ll have to try a revolution anyway…

revolution_part1_1

Rendez la Quenelle aux Lyonnais!

 
Je ne suis pas un spécialiste de la réflexion politique, certaines connaissances très calées sur le sujet ont même noté mon niveau de réflexion à des réflexions de comptoir de bar, mais je n’apprécie guère cette agitation soudaine autour des Quenelles et de l’affaire Dieudonné.
 
Chronologiquement parlant j’ai été confronté à la quenelle bien avant de connaitre les récents liens de parenté avec le nazisme ou l’antisémitisme. 
 
A l’époque, la quenelle, et je ne parles pas ici du met lyonnais traditionnel, avait une signification avec une image proche des pratiques de la “Fistinière” et pas antisémite pour un sou. 
 
Pour expliquer de but en blanc c’était la manière d’expliquer à quel point on se faisait enfiler dans le fondement une quenelle plus ou moins grosse par le système (gouvernement, boulot, impôts, radars, taxes, etc…). A cet époque, des gens de tout bords, de toute origine et de toute religion (et je dis bien _TOUTE_), n’hésitaient pas à sortir un geste de bras que l’on enfonce chaque fois plus profond afin de montrer qu’ils en avaient – passez moi l’expression – “raz le cul”.
 
Puis, par la suite, des amis m’ont fait visionner des sketches de Dieudonné ou l’on pouvait trouver la fameuse quenelle que tout le monde pointe du doigt aujourd’hui. Certes, quelques uns de ses sketches et prises de positions politiques font grincer des dents, et encore une fois je ne suis pas assez fin analyste pour pouvoir prétendre dire comme on dit chez nous si c’est du lard ou du cochon. Je ne sais pas vraiment s’il trolle, s’il est effectivement ce que les pouvoirs publics disent de lui ou s’il cherche autre chose, et ce n’est pas à moi de juger cela.
 
La “quenelle” que j’ai vue, faite par ses soins, dans un sketche parlant des attentats de 11 septembre, n’était pas dans un contexte religieux, et donc plus dans le contexte antisystème, ce qui nous renvois au “raz le cul”.
 
Par la suite j’ai vu s’envenimer le débat autour de la quenelle, surtout les dernières semaines et j’ai vu apparaitre des images de soldats nazi similaires ou de gens faisant des quenelles dans différentes situations dont certaines très antisémite, et de quenelles faites par diverses célébrité – volontairement – ou pas, ce n’est encore une fois pas à moi d’en juger.
 
Aujourd’hui je dois me rendre à l’évidence qu’il y a, à ma connaissance, 3 quenelles bien distinctes dans l’esprit des gens:
 
1)- La Quenelle de Lyon, n’en vous déplaise, ce met fin est l’originelle, et en associant l’antisémitisme à ce mot on fait du mal à une icône de la gastronomie Lyonnaise.
 
2)- La quenelle antisystème qui n’a rien d’antisémite, n’en déplaise aux détracteurs, et qui veut bien dire qu’on en a plein le fondement de certaines choses, avec un clin d’oeil sur la forme du dit met.
 
3)- La “quenelle” geste antisémite, mais celle ci ressemblant plus à une pose militaire nazi, on ne devrait même pas l’appeler quenelle, car au final en en parlant trop elle prendra le pas sur les deux autres, et les gens ne se souviendront plus que de ce geste comme d’une abjection.
 
Je penses qu’en fait tout le monde est dans le faux, non pas sur le fond, mais sur la forme. La manière de réagir est mauvaise, et l’on est en train de donner de l’importance à la plus mauvaise signification possible, et à force d’en parler, à force d’essayer de la faire taire, à force de la martyriser, cette signification deviendra plus forte.
 
Alors oui, mon niveau d’analyse politique s’arrête peut être au comptoir, mais je penses que d’un point de vue humain, la meilleure solution n’est pas de victimiser la mauvaise “quenelle”, mais de reprendre possession des deux autres. 
 
Je pense qu’au lieu de dépenser du temps ou de l’argent à taper sur Dieudonné, on pourrait en donner au GrandLyon pour qu’il inonde les canaux de communication avec la Quenelle Lyonnaise, la seule, la vraie, et de laisser les antisystèmes avec leur quenelle “raz le cul”. A nous d’être assez intelligent pour comprendre le contexte et ne pas crier au loup à tout va, mais arrêter de parler du geste antisémite et parler des autres à tout va aidera grandement.
 
Le problème n’est pas le mot Quenelle, mais bien la signification que nous lui donnons, à nous d’avoir un peu de jugeotte et de ne pas appeler Quenelle ce qui n’en est pas!
 
Laissons la justice faire son boulot pour les quelques illuminés qui utilise ce geste en face d’affiche d’Anne Franck ou dans d’autres occasions comme geste antisémite, mais arrêtons de parler de “quenelle” à tout va pour ces gens là, ce qu’ils font n’est pas une Quenelle, c’est un détournement de cette dernière.
 
Ensuite si complot il y a, en ce moment j’ai plus l’impression que c’est un complot pour remplir les journaux de titres à sensation, en lieu et place de véritable information, et qui plus est cela donne de l’importance à l’intéressé que vous décriez tous… Donc changeons de sujet, ça ira mieux pour tout le monde! 🙂
 
image
 
—————–
 
01/01/2014 – Lettre ouverte aux medias Français.
 
Ce que vous faites est mal.
 
Vous êtes en train d’associer, sous couvert d’une guerre déclarée entre les pouvoirs publiques et Mr Dieudonné, une idée nauséabonde et antisémite à une icône de la gastronomie Française, et plus spécialement Lyonnaise, ainsi qu’a son utilisation argotique, et vous êtes en train de répendre cette association dans l’esprit de tout le peuple Français.
 
1) La Quenelle est Lyonnaise, c’est un met fin et un des pilliers de la gastronomie en région Rhône Alpes. La Quenelle n’est pas antisémite, ni nazi, la quenelle est une préparation culinaire sans idéologie aucune.
 
2) De la forme et la géométrie de ladite Quenelle a découlé une variante d’une expression argotique Française. “Se faire enfler” a laissé place à “se faire enfiler” pour arriver à “se prendre une quenelle” ou “se faire queneller”, ce qui signifie bien entendu se faire avoir ou rouler par une autre partie. Cette utilisation argotique n’a pas d’ideologie et est souvent accompagné d’un geste avec les bras qui indique a quelle profondeur ladite personne s’est fait avoir. Ce geste n’a aucune ideologie en soi, il veut juste mimer qu’on se fait enfler plus ou moins “profond”.
 
3) Venons en à la fameuse “quenelle” que vous avez tous décidé d’assimiler, sous couverts de photos postées par des internautes, à un salut Nazi, avec une signification totalement antisémite.
 
Là ou vous avez raison: Ces personnes font un geste similaire à “se faire enfler” devant des icônes des horreurs de la seconde guerre mondiale envers le peuple juif. C’est effectivement une très mauvaise image, de négation d’une partie douloureuse de l’histoire juive et de l’humanité, et ces gens doivent êtres entendus pour ces gestes.
 
Là ou vous avez tort: sauter aux conclusions en assimilant ce geste à un salut nazi ou antisémite. Les photos censées montrer la similitude présentes une rangée de la jeunesse nazi tenant une pose de garde à vous avec une pelle en lieu de fusil, la différence étant que leur main est ouverte au lieu d’être serrée sur la pelle. Moi aussi je peux vous sortir en un coup de google des images similaires a la “quenelle” qui date de l’Egypte ancienne. 
 
On peut faire dire ce qu’on veut à une photo ou une image hors contexte, ça ne veut pas dire que c’est vrai, qui plus est un geste ou un mot ne peut être responsable de l’idéologie qui l’utilise. Prendre un couteau n’est pas un geste meurtrier ou menaçant tant que vous l’utilisez pour manger ou faire la cuisine, mais si vous menacez ou blessez quelqu’un ça devient une arme. Pourtant on ne jugera pas la signification du couteau, mais bien l’acte de l’humain qui le tenait.
 
Là ou le gouvernement a tort: attaquer de front Dieudonné en risquant d’en faire un martyr. Laissez la justice agir, bon sang! À chaque photo, mise en scène ou propos antisémite, mais ne faites pas d’eux des martyrs, ils en sortiront grandis et avec plus d’appuis.
 
VOUS FAITES DU MAL A L’IMAGE DE LA QUENELLE (Le met) et le fautif n’est pas Dieudonné, mais bien vous qui véhiculez une association d’idée entre les quenelles et l’antisémitisme.
 
VOUS FAITES DU MAL AUX GENS QUI EN ONT MARRE DU SYSTEME. Beaucoup de gens sont mécontents du système, et l’image argotique de la quenelle est un de leurs exutoire. Si vous continuez à forcer l’assimilation d’un geste de protestation avec un geste antisémite, vous ne risquez pas de marginaliser son utilisation, mais juste de rallier des gens aux idéologies de Dieudonné car ils se sentiront eux même attaqués, et vont s’identifier à l’homme, ses propos, etc…
 
Au final, vos actions couplées à celles du gouvernement ne vont faire qu’empirer les choses et diviser la france en deux.
 
Alors merci messieurs des médias, d’éviter de juste véhiculer les débats puérils des réseaux sociaux. Vous êtes journaliste, vous avez un devoir d’information, mais surtout d’analyse, le simple retweet peut se faire sans journalistes.
 
———————
 
01/08/2014 – 
 
 
Cet article montre à quel point on est tombé bas, et la photo de délation que l’on trouve dedans est une incitation à la haine.
 
La Quenelle a la base c’est un plat de la gastronomie lyonnaise, et la quenelle n’est pas antisémite.
La quenelle a surgit dans l’imagerie du quotidien pour designier ceux “qui se font enfiler” bien avant Dieudonné et elle est pas antisémite.
Ce qui est antisémite c’est de se mettre devant des symboles des souffrances de la communauté juive et de faire un signe comme quoi on se fait enfiler.
 
Encore une fois c’est comme un couteau, a la base c’est fait pour chasser, se nourrir. C’est la connerie humaine qui s’en sert pour faire le mal et tuer. C’est pas la faute au couteau, mais au mec qui le tient.
 
La pareil le probleme c’est pas la quenelle (qui n’a rien d’un salut nazi) mais ce que certains en font, et ce que d’autres stigmatisent.
 
Bientot si on continue comme ça:
 
1) va falloir renommer le plat Quenelle parce que tout le monde associera ce mot a de l’antisemitisme
 
2) des que tu te tiendras le bras comme le mannequin, on t’inculpera d’antisémitisme.
 
3) Dieudonné aura la meilleure pub du monde et en tant que martyr se fera protecteur des persecutés,et tout le monde aura perdu un peu d’humanité au passage, la france va se diviser en deux comme pour l’affaire Dreyfus.